La douzième étape de la Transpyrénéenne se fait presque entièrement en montée. Depuis la capitale de la Cerdagne, nous nous dirigeons, en longeant la route, vers Guils de Cerdanya. À Guils nous quittons l’asphalte et gravissons la colline de Peransalt jusqu’au Pla de la Feixa. Nous descendons finalement jusqu’au refuge de Malniu, situé à 2 130 m d’altitude, aux pieds des grandes cimes du massif du Puigpedrós. Depuis le refuge, il est recommandé de visiter le célèbre Estany de Malniu, un des lieux les plus populaires et magiques de la Cerdagne !

Fiche technique
Point de départ de l’étape
Puigcerdà
Point d’arrivée de l’étape
Refuge de Malniu
Distance
15,00
Durée
4:15h
Dénivelé cumulé
+1.100m / -110m
Altitude maximum
2210
Altitude minimum
1140
Dificultat

Moyenne-haute. Celle liée à la longueur et au dénivelé à surmonter. Cette étape ne présente aucune difficulté technique.

Època

En hiver et au début du printemps il est très probable qu’une bonne partie de l’itinéraire soit enneigé.

Matériel

En hiver, les raquettes à neige peuvent être nécessaires pour avancer.

Cartographie

Cerdanya. 1:50.000. Editorial Alpina.

Base topogràfica de Catalunya 1:25.000. Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya (ICGC).

Itinéraire

Nous commençons la douzième étape de la Transpyrénéenne à (1) Puigcerdà (0 h - 1 140 m). Nous sortons de Puigcerdà par son extrémité NO, juste à côté de la gare ferroviaire. Nous traversons la voie ferrée par la rue Pont de Sant Martí puis passons la rivière d’Aravó par le pont de Sant Martí (qui donne son nom à la rue). Environ 50 m après le pont, nous arrivons à un croisement. Nous tournons ici à droite et prenons la route de Guils de Cerdanya, sur laquelle nous avancerons pendant environ 3 km. Nous passons par la petite agglomération de Saneja et continuons sur la route en direction de Guils.

Près de Guils de Cerdanya, dans un tournant de la route vers la gauche, nous quittons celle-ci quelques instants pour prendre une piste qui part vers la droite et gravit une petite colline arrondie. Nous arrivons aussitôt sur une deuxième piste que nous prenons sur la gauche. Nous gravissons la petite colline et débouchons de nouveau sur la route. Nous arrivons dans le joli village de (2) Guils de Cerdanya (1 h 30 - 1 365 m).

Nous sortons de Guils par son extrémité NO et quittons l’asphalte. À partir d’ici nous avancerons sur des pistes en terre ou des sentiers jusqu’à la fin de l’étape. Nous trouverons de temps à autre des signalisations verticales du « Refugi de la Feixa » et du « Refugi de Malniu » qui accompagneront les balises blanches et rouges du GR 11. Depuis Guils, nous marchons environ 100 m sur une piste en terre puis prenons un sentier qui gravit directement la montagne de Peransalt. La montée est forte mais le chemin est très agréable : nous alternons zones ouvertes, qui offrent de très belles vues sur la Cerdagne, et zones boisées.

Nous terminons l’ascension au Pla de la Feixa et arrivons au (3) refuge de la Feixa (3 h 30 - 2 160 m). Nous débouchons ici sur une piste en terre, que nous prenons sur la gauche (O). Nous empruntons cette large piste sur environ 800 m et arrivons à un petit pré. Nous prenons alors un sentier peu défini qui part sur la droite (NO) et descend un terrain très accidenté jusqu’au (4) refuge de Malniu (4 h 15 - 2 130 m).

Points forts

Les magnifique vues que nous avons sur la vallée de la Cerdagne lors du tronçon de montée vers le Pla de la Feixa.

Visiter le bel Estany de Malniu et découvrir les nombreuses légendes qui l’entourent.

Le saviez-vous?

D’après la légende, l’Estany de Malniu était le point de rendez-vous des sorcières de la Cerdagne. Les sorcières, appelées goges dans cette zone, s’y réunissaient pour invoquer le diable. La légende raconte que, la nuit du Vendredi saint, on peut voir une image de la crucifixion de Jésus-Christ au fond des eaux du lac.

À ne pas manquer...

L’église romane de Sant Esteve de Guils de Cerdanya. Cette belle église paroissiale date du XIe siècle et se distingue tout particulièrement pour son beau portail doté de trois paires de colonnes. Elle est considérée comme un des plus remarquables chefs-d’œuvre de l’art roman de Cerdagne.

Observations

L’étape de la journée suivante (étape 13) exige de passer la nuit en refuge ouvert (refuge de l’Illa). Il faudra par conséquent acheter les provisions nécessaires à Puigcerdà ou au refuge gardé de Malniu (points de départ et d’arrivée de la douzième étape).