Étape typiquement pré-pyrénéenne qui nous fait découvrir des paysages magnifiques et des sites solitaires et remplis de charme. La première moitié de l’étape est très exigeante : nous remontons tout d’abord les falaises de Capolat par l’étroit ravin du Salt de Sallent puis nous grimpons jusqu’à la partie haute de la chaîne d’Els Tossals. Pour la deuxième moitié de l’étape nous avançons sur la crête de la chaîne d’Els Tossals — tronçon qui offre des vues extraordinaires ! — et descendons vers le col du Pla de Cal Sant, la Rasa de la Frau et le hameau de Sant Lleïr, au cœur de la Vall d’Ora.

Fiche technique
Point de départ de l’étape
L'Espunyola
Point d’arrivée de l’étape
Sant Lleïr de la Vall d'Ora
Distance
17,30
Durée
5:20h
Dénivelé cumulé
+692m / -727m
Altitude maximum
1492
Altitude minimum
765
Dificultat

Moyenne-haute. Celle liée à la distance et au dénivelé à franchir.

Matériel

Il est recommandé d’emporter des jumelles pour observer les petits et les grands rapaces.

Cartographie

Mapa comarcal de Catalunya 1:50.000. Berguedà-14. Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya (ICGC).

Vall de Lord - Port del Comte 1:25.000. Edició 2015. Editorial Alpina.

Itinéraire

Nous commençons la quatorzième étape du GR 1 au carrefour des routes C-26 et BV-4131, à (1) L’Espunyola (0 h - 800 m). Nous suivons le balisage blanc et rouge du GR et traversons le village (O), en passant par-dessus le petit torrent de Montclar. Nous ouvrons et refermons une grande porte qui semble mener au jardin d’une maison et sortons sur un chemin qui nous ramène sur la C-26. Nous traversons la route et avançons le long de champs jusqu’à l’église d’Els Sants Metges et son cimetière. Nous commençons ici l’exigeante montée des falaises de Capolat. Nous alternons entre des pistes, qui montent en faisant des lacets, et des tronçons plus inclinés, sur une ancienne piste à bétail. 

Nous gagnons rapidement de l’altitude, avec sur notre gauche le spectaculaire ravin du Salt de Sallent. À un moment donné, nous traversons le torrent à gué et poursuivons sur une piste qui passe à côté du Mas de Comamorera et continue en montant jusqu’au Pla de Cal Penjarella, où nous trouvons la maison en ruines de (2) Cal Penjarella (1 h 45 - 1 272 m). Nous continuons d’avancer vers le N. Nous contournons le petit village de Capolat sur un chemin goudronné, jusqu’à arriver à un sentier. Nous commençons ici l’ascension à la chaîne d’Els Tossals, la deuxième file de falaises que nous avons à franchir lors de cette étape et se trouvent juste devant nous (N). Nous marchons au milieu de chênes et de buis, d’abord sur le Serrat de les Greixes, puis en remontant une colline. Nous atteignons finalement un (3) col  (2 h20 - 1 401 m), nous sommes sur la crête de la chaîne d’Els Tossals.

Au niveau de ce col nous changeons de direction (SO) et longeons le Serrat de Runers par son versant méridional. Nous rencontrons bientôt un rétrécissement apparemment infranchissable : le Mal Pas de Runers. Il faut faire attention à ne pas glisser sur les cailloux et tomber en bas du précipice. Une fois ce passage franchi, l’itinéraire ne présente aucune autre difficulté technique, il suffit de veiller à ne pas trop s’approcher du bord des falaises. Pour le tronçon suivant, le spectacle panoramique qui se présente de part et d’autre de la chaîne d’Els Tossals est fantastique : le Taga, le Puigsacalm, la chaîne de Bellmunt, le Collsacabra, la Plana de Vic, le Montseny, Montserrat, la Dépression Centrale, le Montsec, le Port del Comte, le Pedraforca, Queralt...

Nous arrivons au (4) col du Bosc de Casòliba (3 h 20 - 1 401 m), d’où nous commençons à descendre le versant de la montagne (SO) tout en bénéficiant de vues magnifiques sur la chaîne du Montsec, le fascinant Pla de Busa et l’imposante Roca de Canalda. Nous apercevons déjà plus bas les maisons éparses de Taravil. Nous laissons derrière nous divers embranchements et débouchons sur le large (5) col du Pla de Cal Sants (4 h 10 - 1 290 m). Nous ignorons l’accès à Taravil (E) et suivons la plaine sur son côté occidental. Puis nous entrons dans une majestueuse pineraie de pins sylvestres avec un sous-bois de buis et de genévriers. À un moment donné le chemin commence à descendre franchement du Serrat del Grau. Nous entrons à l’intérieur de la Rasa de la Frau, sauvage et profonde. Nous faisons quelques zigzags et traversons le versant O d’un ravin secondaire. Nous quittons ici El Berguedà et entrons dans El Solsonès. 

Nous avançons tout d’abord vers le N, puis vers l’O. Nous rejoignons une piste et faisons un dernier tronçon en descente jusqu’à l’ermitage de (5) Sant Lleïr (5 h 20 - 765 m), épicentre de la bucolique Vall d’Ora, point final de cette étape.

Points forts

Remonter le pittoresque ravin du Salt del Sallent, au beau milieu des falaises de Capolat

Les vues imprenables que nous avons depuis la chaîne d’Els Tossals.

La Rasa de la Frausauvage et ombragée, qui semble vouloir nous engloutir dans les entrailles de la terre.

Admirer les spectaculaires falaises de Busa illuminées par le soleil de l’après-midi.

Le saviez-vous?

La Vall d’Ora fut le théâtre du célèbre moment où les quatre barres devinrent l’emblème de la nation catalane. C’est ici que, en 897, s’affrontèrent les troupes de LLop Ibn Muhammad, seigneur de Lleida, et celles de Joffre le Poilu, comte d’Urgell, de la Cerdagne, de Gérone et de Barcelone. Vaincu par les musulmans, le roi franc Charles le Chauve traça les quatre barres sur le bouclier d’or de Joffre le Poilu avec le sang de ce dernier, blessé à mort lors du combat. Un monument qui se dresse à moins de 100 m de l’ermitage de Sant LLeïr indique l’endroit exact où, d’après la légende, se produisirent les faits.

À ne pas manquer...

Visiter l’Écomusée de la Vall d’Ora. Nous y découvrirons l’histoire de cette vallée et comprendrons l’importance capitale qu’a eu la rivière Aigua d’Ora dans son développement. La force de l’eau actionnait les moulins, les scieries et les forges. Certains restèrent actifs jusqu’aux années 1980. Depuis l’ancienne école, en traversant le beau pont roman sur la rivière, nous arrivons à la scierie et au moulin de Ca l’Ambròs, qui ont été restaurés et sont ouverts au public. Divers panneaux très bien composés aident à enrichir l’information.

Observations

Les jours de vent fort, il faut faire particulièrement attention sur les parties les plus exposées de la crête d’Els Tossals. En hiver il faut être vigilant lors de la descente de la Rasa de la Frau, certains tronçons peuvent être gelés.