Les pyrénées du bord de mer

Cette petite aventure dans les Pyrénées orientales débute au cap de Creus, un site naturel protégé qui s’est maintenu à l’écart de l’expansion touristique qu’ont connue d’autres endroits du littoral. Nous partons du phare du cap de Creus, face à la mer, avec tout autour des falaises et une vue spectaculaire. La nuit, le phare émet deux éclats de lumière toutes les 10 secondes afin de guider les bateaux qui passent près de la côte. Le jour, après avoir été les premiers à voir le soleil se lever, spectacle unique et gratuit pour lequel il n’est pas besoin d’aller à l’autre bout de la planète, nous nous apprêtons à explorer les environs de différentes manières. On peut le faire en se baignant dans de petites calanques aux eaux cristallines, en dégustant la cuisine de la mer dans les tavernes et les restaurants de la région, en randonnant le long de la côte au gré d’anciens sentiers littoraux, en se promenant dans des villages de carte postale comme Cadaqués ou El Port de la Selva, ou en visitant des monastères romans à couper le souffle, tel celui de Sant Pere de Rodes. Ici, au cap de Creus, quelques-uns des artistes les plus géniaux du xxe siècle trouvèrent l’inspiration, notamment le grand Salvador Dalí. Son souvenir reste vif dans la maison de Portlligat, au château de Púbol ou au Théâtre-musée Dalí, à Figueres, trois visites incontournables quand on voyage dans la région.

Après le cap de Creus, l’émotion encore à fleur de peau, on quitte la mer pour se diriger vers l’intérieur des terres en quête de nouvelles expériences. Arrêtons-nous à Besalú, l’une des localités les plus pittoresques du pays, célèbre pour ses bains juifs, les seuls d’Espagne avec ceux de Gérone et parmi les plus importants d’Europe. Nous en franchissons le majestueux pont médiéval et flânons dans les rues empierrées, lâchant la bride à l’imagination et remontant, presque sans s’en rendre compte, au Moyen Âge. L’esprit du comte Bernard Taillefer semble toujours présent dans l’atmosphère de la bourgade. Une rasade de ratafia (liqueur typique plus que millénaire dont il existe de nombreuses recettes) et d’autres denrées de grande qualité telles que charcuteries, biscuits et chocolat artisanal sauront dissiper le rêve et nous ramener au xxie siècle. Le cœur historique conserve intact son parfum médiéval. Parmi ses joyaux les plus représentatifs, citons le pont roman, la Curie royale, la Plaça de la Llibertat, etc.

Poursuivant l’itinéraire, avides de nouvelles trouvailles, nous découvrons un des trésors les mieux gardés de la région : les volcans éteints de la Garrotxa. Le Parc naturel des Volcans de la Garrotxa est le plus beau paysage volcanique de la Péninsule, composé de plus de 40 cônes et d’une vingtaine de coulées de lave ayant laissé sur le passage des couleurs inouïes et des formes capricieuses qui surprennent quiconque les découvre, à pied, en vélo, à cheval, voire depuis la nacelle d’un ballon aérostatique. Un petit monde de surprises est à notre portée : le volcan de Santa Margarida (avec un ermitage au fond de son cratère), le Croscat (où une large tranchée permet de voir l’intérieur d’un volcan) ou la Fageda d’en Jordà (une hêtraie qui a poussé sur une vieille coulée de lave) n’en sont que quelques exemples. 

Encore émerveillés, nous quittons la Garrotxa prêts pour une nouvelle aventure, cette fois-ci à plus de 2 000 mètres d’altitude. Vall de Núria, l’un des paysages populaires par excellence des Pyrénées catalanes, est un refuge naturel et spirituel dominé par un sanctuaire consacré à la Vierge de Núria, au beau milieu de sommets où naissent une foule de sources et de torrents. On accède à la vallée par un moyen de transport peu banal : un train à crémaillère, qui franchit un dénivelé de plus de 1 000 mètres à travers de spectaculaires paysages de haute montagne. Incapables de décoller les yeux de la fenêtre, on parvient enfin à Núria, une station de montagne située dans des parages uniques, marqués par l’histoire et les traditions. À peine descendus du train, un monde de possibilités s’ouvre à nous : faire du ski, une randonnée, un itinéraire à cheval... Par quoi commençons-nous ?Imatges:

1. Santuari de Núria
2. Cap de Creus
3. Cadaqués
4. La Fageda d'en Jordà