Sites d'Intérêt Culturel

Les Pyrénées, véritable colonne vertébrale autour de laquelle s’articule la Catalogne, proposent un patrimoine architectural et culturel d’une grande valeur. Source d’inspiration d’écrivains et de peintres, berceau d’une culture millénaire, ces montagnes hébergent des églises romanes, des monastères, des châteaux, des ensembles archéologiques et des villages médiévaux, ainsi que plus de cinquante musées. 

Des sanctuaires synonymes de grande beauté et de dévotion, des lieux voués au culte et aux pierres chargées d’histoire. 

Llocs d'interès i museus

Situé dans la cité minière de Sant Corneli, ce musée montre le mode de vie de l’époque et les conditions de travail dans une mine de charbon. 

MónNatura Pirineus, inaugurat l’any 2002, és un equipament de la Fundació Catalunya-La Pedrera que ofereix estades i activitats adreçades a tot tipus de públic.

Les principaux éléments patrimoniaux du circuit « Terre de comtes et d’abbés » sont les monastères de Ripoll et Sant Joan de les Abadesses, qui représentent un des ensembles d’architecture et d’art médiéval les plus importants de Catalogne, ainsi que le sanctuaire de Montgrony.

Une promenade dans Solsona est l’occasion de se plonger dans une ville pleine d’histoire et de traditions enracinées qui se manifestent dans chaque recoin du centre historique, dans une ville de géants et d’animaux folkloriques, de tradition coutelière et d’artisanat alimentaire.

Il semble que le pont primitif de Besalú ait été construit au xie siècle par le comte Guillaume Ier (1030-1050). 

L’enceinte de la Citadelle constitue une étape incontournable pour ceux qui visitent Roses. Déclarée ensemble historique et artistique en 1961, la Citadelle possède des vestiges des différentes occupations qu’elle a subies au cours des treize derniers siècles. 

Ce musée ouvrit ses portes en 1998 afin d’évoquer le souvenir d’un métier (la collecte et la vente d’herbes et de remèdes naturels) pratiqué par certaines femmes habitant dans la vallée de la Vansa, les trementinaires.

La visite du monastère Sant Joan de les Abadesses comprend l’église et le musée.

Le Musée diocésain de La Seu d’Urgell possède une des principales collections d’art religieux de Catalogne.

La collection d’art sacré de l’Alta Ribagorça compte différents éléments sculpturaux et architecturaux qui proviennent pour la plupart de l’ancien monastère Santa Maria de Lavaix.

Les jardins Artigas, qui ont été dessinés en 1905 par Antoni Gaudí, nous montrent que l’architecture se mélange avec bonheur avec les éléments de la nature. 

L’Écomusée des Valls d’Àneu est le résultat d’une nouvelle conception muséologique et muséographique dans laquelle le visiteur découvre, d’une façon active et participative, les modes de vie du Pallars du début du siècle dernier.

Le Musée des papillons de Catalogne, situé à Pujalt, dans la commune de Sort, offre au visiteur la possibilité d’admirer toutes les espèces observées en Catalogne sous toutes leurs variétés et de connaître à fond leur univers, leurs relations avec le milieu et une série de détails sur leur vie et sur leurs habitudes.

Le Musée de la Conca Dellà, centre d’accueil du Parc du crétacé, est le cadre d’un passionnant voyage dans le temps. 

L’Épicentre est le point névralgique de l’information touristique de la région du Pallars Jussà et l’espace où sont expliquées les valeurs de son patrimoine culturel et naturel. 

Çò de Brastet est une bâtisse seigneuriale, construite en 1580, qui possède des tours d’angle, des meurtrières et d’autres éléments défensifs.

L’église Santa Maria d’Arties constitue un des joyaux de l’architecture romane aranaise. Elle est construite selon un plan basilical avec trois nefs couronnées à l’origine par trois absides dont il ne reste aujourd’hui que les absides latérales. Elle conserve deux portails.

La pharmacie de Llívia est attestée dès 1594 et est considérée comme la plus ancienne d’Europe. 

Une impressionnante ligne fortifiée comprenant près de 10 000 bunkers fut construite dans les années 1940 entre le cap de Creus et le Pays basque. Considérée comme un point stratégique, la Cerdanya concentre un grand nombre de ces bunkers.

Ce sanctuaire, à forte dévotion mariale, fut construit suite à l’apparition de la Vierge à deux bergers en 1458 ; l’église actuelle date du xviie siècle.

Le Musée des volcans d’Olot est la section des sciences naturelles du Musée régional de la Garrotxa et est installé à l’intérieur du parc Nou, dans la bâtisse Torre Castanys.

Le Musée du château fait partie de la propriété du château de Peralada. 

Les églises romanes de La Vall de Boí sont le meilleur reflet de l’art roman catalan. Il s’agit d’un ensemble de huit églises et d’un ermitage romans que l’Unesco a inscrits au patrimoine de l’humanité en 2000.

La cathédrale de La Seu d’Urgell est la seule cathédrale romane qui subsiste de nos jours en Catalogne.

Une des traces les plus importantes de la culture hébraïque qui est conservée en Europe.

La grande œuvre de Dalí: le plus grand objet surréaliste au monde.

Ancien monastère bénédictin, l’un des plus célèbres de toute la Catalogne en raison de l’importance de son ensemble architectural et de sa situation privilégiée, au-dessus de la péninsule du cap de Creus.

De Sant Joan de les Abadesses au château de Mataplana, le circuit « Terre de comtes et d’abbés » sillonne le cœur du Ripollès à la découverte d’une multitude d’églises, de monastères et de châteaux qui regorgent de légendes et constituent le berceau de la Catalogne.