Lors de cette vingt-troisième étape du sentier Transversal GR 1 nous découvrons une merveilleuse vallée remplie d’histoire : la vallée d’Àger. Cette vallée pré-pyrénéenne se situe dans la comarque de La Noguera, province de Lleida, et est délimitée par deux gorges — Terradets, à l’est, et Mont-rebei, à l’ouest — et par deux chaînes de montagne — le Montsec, au nord, et le Montclús, au sud. Nous commençons l’étape en longeant le barrage de Camarasa et marchons le long de la route et des voies ferrées. À la hauteur de la Caseta de l’Estació nous prenons un chemin qui monte jusqu’à l’Ametlla del Montsec. De là l’itinéraire passe par diverses mas avant de terminer dans le village historique d’Àger.

Fiche technique
Point de départ de l’étape
Pantà de Camarasa
Point d’arrivée de l’étape
Àger
Distance
14,80
Durée
3:35h
Dénivelé cumulé
+560m / -305m
Altitude maximum
672
Altitude minimum
335
Dificultat

Moyenne-haute. Celle liée à la longueur et au dénivelé à franchir.

Matériel

Pas de matériel particulier.

Cartographie

Base topogràfica de Catalunya 1:25.000. Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya (ICGC).

Itinéraire

Nous commençons la vingt-troisième étape de la traversée GR 1 au (1) lac de barrage de Camarasa (0 h - 349 m), juste à l’intersection des routes C-12 et C-13. Nous prenons la route C-12 en direction d’Àger (SO) et traversons le pont qui traverse le lac de barrage. Nous marchons à tout moment sur le bas-côté de la route, et devons être attentifs au passage des véhicules, jusqu’à atteindre (2) la gare d’Àger (0 h 30 - 350 m). De là, les changements de chemins et les carrefours sont constants, il faut être bien attentif et suivre les marques blanches et rouges du GR 1.

À la gare d’Àger nous quittons la route C-12 et prenons l’ancienne route qui traverse les voies ferrées (pont). Après environ 250 m nous quittons cette route, qui continue vers la gauche, et prenons un sentier qui grimpe sur le versant droit du ravin d’Els Cols. Nous rejoignons une piste et continuons à monter, désormais sur le versant gauche du ravin. Nous faisons plusieurs zigzags et atteignons le flanc de la montagne. Nous passons à côté de plusieurs champs de culture avant d’arriver à une plaine, où nous prenons une autre piste qui part vers la gauche (O). Nous arrivons bientôt à un (3) carrefour de pistes (1 h 05 - 525 m), et prenons celle de droite, qui grimpe sur le flanc d’une petite colline. Nous longeons un champ et rejoignons une autre piste. Nous traversons une petite vallée — Clot d’en Pere et ravin del Pintor — et continuons à monter sur l’autre versant. Nous arrivons à un petit col (570 m). Nous laissons plusieurs pistes derrière nous, à droite à et gauche, et passons à côté de Casa Retjo.

Nous descendons en pente douce sur un terrain très agréable. Nous traversons le ravin de Canaril et ne tardons par à arriver à (4) l’Ametlla del Montsec (1 h 25 - 555 m), concrètement dans le hameau de Lo Raval. Nous entrons dans le village et marchons jusqu’à la place de l’Église. Nous passons à côté de la piscine municipale et nous dirigeons par route vers le hameau qui se trouve sur la partie haute de l’Ametlla del Montsec, connue comme El Tossal. Arrivés sur la place de ce hameau, nous prenons la piste qui part sur la gauche (O). Nous arrivons au fond du ravin de Marcó et le traversons. Nous laissons derrière nous, sur la gauche, le Corral de Ciso, puis nous prenons une piste qui part sur la gauche (SO). Nous abordons ensuite un tronçon sur lequel — une fois encore — nous passons plusieurs pistes et embranchements à gauche et à droite. Il faut être attentif et suivre le balisage rouge et blanc du GR 1. Nous traversons le ravin de Tirintí et arrivons au (5) mas de Barlà (2 h 25 - 644 m), qui se situe à gauche du chemin. 

Nous continuons sur la piste (O) et ne tardons pas à arriver au (6) mas Conill (2 h 40 - 672 m). Depuis cette ferme nous descendons jusqu’au ravin de Colobor, que nous traversons. Nous remontons le ravin par son côté ouest, clairement vers le S, jusqu’à atteindre les abords du mas de Carxeu. Nous abordons ici la dernière partie de l’étape. Nous longeons le flanc de la montagne en direction de l’O et en descendant légèrement. Nous traversons plusieurs ravins et arrivons dans le village historique (7) d’Àger (3 h 35 - 600 m). Nous entrons dans le village du côté du terrain de football et de la piscine. Le vieux centre d’Àger — avec le château d’Àger et la collégiale Sant Pere — se trouvent juste en face de nous (SO). Nous sommes dans un endroit magnifique, au beau milieu de la vallée d’Àger et aux pieds des sensationnelles parois de la chaîne du Montsec.

Points forts

Marcher au beau milieu de la vallée d’Àger et jouir de vues merveilleuses sur le versant sud du Montsec d’Ares.

Si la journée est chaude, se rafraîchir dans les eaux du lac de barrage de Camarasa et de la rivière Noguera Pallaresa.

L’arrivée à Àger en marchant au milieu de champs de culture, avec au fond la silhouette du village et de l’enceinte fortifiée.

Le saviez-vous?

La vallée d’Àger est une zone idéale pour profiter de la nature et réaliser divers sports d’aventure. Les passionnés de vol sont chaque jour plus nombreux à venir visiter Àger pour pratiquer le deltaplane ou le parapente, naviguer en kayak sur les eaux de la rivière Noguera Ribagorçana ou faire de la randonnée. À son tour, le Parc Astronòmic del Montsec (PAM) est un espace unique en Europe pour observer le ciel, grâces aux bonnes conditions météorologiques dont il bénéficie, à sa faible pollution lumineuse et à la haute qualité des images que l’on peut obtenir.

À ne pas manquer...

Une fois l’étape terminée, faire un tour dans le vieux centre d’Àger et se promener tranquillement dans ses rues. Sur la partie la plus haute du village nous pourrons découvrir les vestiges de l’ensemble monumental de Sant Pere d’Àger, avec sa collégiale et le château. Il s’agit d’un ensemble historique déclaré Bien Culturel d’Intérêt National.

Observations

Cette étape est très exposée au soleil. Si nous effectuons l’itinéraire en été, il est important de boire beaucoup d’eau et de se protéger du soleil pour éviter les insolations.