Au cours de cette sixième étape du sentier Transversal GR 1 nous suivons les eaux cristallines du torrent d’Oix et franchissons le col de Toralles, qui nous fait quitter les « terres rudes et où il est difficile de marcher » qui définissent L’Alta Garrotxa. Cette étape nous fait découvrir la charmante vallée du Bac, qui se distingue par ses belles forêts et par la présence de divers ermitages romans. Nous terminons l’étape dans le village de Sant Pau de Segúries, aux abords de la rivière Ter, dans la comarque d’El Ripollès.

Fiche technique
Point de départ de l’étape
Oix
Point d’arrivée de l’étape
Sant Pau de Segúries
Distance
19,50
Durée
6:30h
Dénivelé cumulé
+917m / -466m
Altitude maximum
953
Altitude minimum
413
Dificultat

Moyenne-haute. Celle liée à la longueur et au dénivelé à franchir.

Matériel

Pas de matériel particulier.

Cartographie

Alta Garrotxa. 1:25.000. Editorial Alpina.

Base topogràfica de Catalunya 1:25.000. Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya (ICGC).

Itinéraire

Nous commençons la sixième étape du GR 1 dans le village (1) d’Oix (0 h - 416 m), dans La Garrotxa. Nous sortons de la place Major du village en suivant le balisage blanc et rouge du GR. Nous marchons vers l’O sur une piste qui nous conduit derrière le camping La Soleia d’Oix. Nous débouchons tout de suite sur une autre piste, et passons à côté de la maison La Rodeja. Nous laissons derrière nous, sur la droite, la piste qui grimpe en direction du mas de Costejà et continuons tout droit, en claire direction de l’O, en remontant la vallée du torrent d’Oix. Nous y verrons des troupeaux de vaches pâturant dans les prés au bord du chemin, malgré l’abandon notoire des activités d’élevage et d’agriculture dans le territoire au cours du siècle passé, qui a favorisé l’expansion des forêts.

Nous suivons le cours du torrent d’Oix, qui se dissimule sur notre gauche. Sur ce tronçon nous bénéficions de merveilleuses vues sur le sommet du Montmajor (1 074 m), juste devant nous, et du Montpetit (901 m), sur notre gauche. Nous traversons le torrent d’Oix, qui forme des petites nappes d’eau bleues et transparentes, et continuons sur la piste, qui tourne vers le S et laisse le torrent derrière elle. Nous gagnons de l’altitude, en faisant quelques lacets, et arrivons au Pla de la Costa et à (2) Toralles (1 h 35 - 620 m), un carrefour de chemins situé entre le Montpetit et le Montmajor. Nous laissons derrière nous la piste qui conduit à l’ermitage roman de Sant Martí de Toralles et continuons sur la crête de la chaîne de Sant Isidre, au beau milieu d’une sensationnelle chênaie de montagne, jusqu’à atteindre le (3) col de Toralles ou de Reverter (2 h 15 - 732 m). Nous sommes dans un endroit spectaculaire, dans une petite clairière au milieu de la forêt. La chênaie de montagne est le type de forêt le plus fréquent de La Garrotxa, et la plupart des chênaies, comme celle de la montagne de Sant Isidre, sont de repousse, témoins d’une époque où la carbonisation était une des activités les importantes de ce territoire.

Depuis le col, nous commençons une forte descente sur l’ubac du Serrat dels Boixos. Nous rejoignons une piste et continuons à descendre en direction de l’ancien (4) Hostal de la Vall del Bac (2 h 40 - 575 m), aujourd’hui fermé. Cet ancien hôtel se trouve à un endroit stratégique, à l’intersection de plusieurs chemins historiques et pistes à bétail, par exemple le GR 83 ou Camí del Nord, un sentier de grande randonnée qui relie Mataró et le village de Prada de Conflent, en Catalogne du Nord, et qui rappelle une des routes les plus empruntées pendant l’exil républicain à la fin de la guerre civile espagnole.

Nous abandonnons cet entrelacs de chemins et continuons l’étape en direction du SO, sur un sentier qui grimpe vers la petite bourgade de (5) Llongarriu (3 h - 678 m), où nous trouvons l’ermitage roman de Santa Maria de Llongarriu. Nous continuons à monter, désormais sur une piste, jusqu’au (6) col de Les Tòfones (3 h 20 - 719 m). Nous commençons ici à longer l’ubac de la montagne de Malforat, et arrivons à (7) l’ermitage de Santa Magdalena del Coll (4 h 10 - 766 m). Nous laissons l’ermitage derrière nous et continuons à marcher vers l’O jusqu’au (8) torrent de la Vall del Bac (4 h 35 - 665 m).

Nous traversons le torrent et grimpons un petit sentier qui débouche sur la piste reliant Sant Pau de Segúries et l’Hostal de la Vall del Bac. Nous continuons sur cette piste jusqu’au (10) Mas de l’Om (5 h 10 - 760 m), une ferme restaurée et consacrée aujourd’hui au tourisme rural. Nous quittons momentanément la piste et prenons un sentier qui grimpe la montagne en prenant un raccourci. Nous rejoignons de nouveau la piste et entrons dans la comarque d’El Ripollès. Nous atteignons la cote des 950 m d’altitude près de la maison de tourisme rural de Mariner et de l’ermitage de la Mare de Déu del Roser. Nous descendons les prés de Les Planes del Mariner et entrons dans le village de (12) Sant Pau de Segúries (6 h 30 - 890 m), point final de cette très belle étape.

Points forts

Les eaux cristallines du fantastique torrent d’Oix.

Les nombreux ermitages romans que nous rencontrerons pendant l’étape : Sant Martí de Toralles, Santa Maria de Coborriu, Santa Magdalena del Coll et Sant Feliu del Bac.

Le sensationnel contraste de couleurs entre l’ubac de la chaîne de Malforat, avec ses forêts de pins sylvestres et de caducifoliés, et l’adret de la vallée du Bac, où prédominent les forêts de chêne vert et de chêne rouvre.

Les superbes vues sur les sommets du Montmajor et du Montpetit.

Le saviez-vous?

L’Hostal de la Vall del Bac était une des auberges les plus importantes de La Garrotxa. C’était un point d’arrêt incontournable pour les commerçants, les muletiers et les éleveurs qui se déplaçaient entre Olot et Besalú et la vallée de Camprodon.

À ne pas manquer...

Découvrir la vallée du Bac, un lieu de grande importance historique par où passait l’ancien Chemin Royal de la vallée du Bac, et qui faisait partie de l’ancien chemin qui reliait les comtés de Besalú et de la Cerdagne en passant par Camprodon. 

Observations

Au niveau de l’Hostal de la Vall del Bac nous traversons le GR 83 ou Camí del Nord, qui relie Mataró et Prada de Conflent en 10 étapes.