La huitième étape du sentier Transversal GR 1 relie les deux plus importants noyaux de population de la vallée de la rivière Ter à son passage dans la comarque d’El Ripollès : Sant Joan de les Abadesses et Ripoll. Pour la première partie de l’étape nous quittons le fond de la vallée et marchons dans les contreforts méridionaux de la chaîne Cavallera, au milieu de vastes forêts de pin sylvestre. Nous faisons la deuxième partie de l’étape sur un chemin parallèle au Ter et à la route. Sur ce tronçon nous retrouvons le paysage agricole des rives du Ter, et nous remémorons son passé industriel avec les anciennes colonies textiles. Nous terminons l’étape à Ripoll, berceau de la Catalogne.

Fiche technique
Point de départ de l’étape
Sant Joan de les Abadesses
Point d’arrivée de l’étape
Ripoll
Distance
13,80
Durée
3:10h
Dénivelé cumulé
+290m / -400m
Altitude maximum
850
Altitude minimum
686
Dificultat

Moyenne. Celle liée à la longueur et au dénivelé à franchir.

Matériel

Pas de matériel particulier.

Cartographie

Taga, Serra Cavallera. 1:25.000. Editorial Alpina.

Base topogràfica de Catalunya 1:25.000. Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya (ICGC).

Itinéraire

Nous commençons la huitième étape du GR 1 au Pont Vell de (1) Sant Joan de les Abadesses (0 h - 769 m). Ce pont date du XIIe siècle, mais il fut reconstruit postérieurement, au XVe siècle, après qu’un tremblement de terre ait mis à mal le pont original. Le Pont Vell de Sant Joan est le pont gothique avec la plus longue portée (longueur comprise entre deux piles) de toute la péninsule ibérique. Juste au commencement de l’étape nous trouvons une source à cinq becs — les Cinc Fonts. Un panneau nous prévient que l’eau de cette source n’est pas potable.

Nous sortons de Sant Joan de les Abadesses par la route C-26 en direction de Ripoll (O). Juste après avoir traversé un torrent, et lorsque la route tourne à gauche, nous devons continuer tout droit sur une piste (O) qui va en montant. Nous traversons la voie verte de la Ruta del Ferro i el Carbó et grimpons jusqu’à la maison de (2) la Tolosa (0 h 20 - 810 m). Nous laissons derrière nous les espaces ouverts et pénétrons dans un terrain forestier. Nous suivons le torrent de la Ginebrosa, le traversons et continuons à monter jusqu’à un petit col. Nous laissons sur la gauche la piste qui conduit à Can Sau et descendons jusqu’au torrent de la Pudor et au (3) mas El Cortal (0 h 55 - 840 m). Nous prenons une piste qui monte jusqu’au sommet de la crête et tournons à droite (N). Nous arrivons bientôt à un carrefour de pistes : nous avons atteint le (4) col de Can Roca (1 h 15 - 950 m), point le plus élevé de la journée.

Sur ce col nous quittons le GR 3 — qui monte jusqu’à Santa Maria de Vidabona et continue vers Campdevànol — et prenons la piste sur la gauche qui descend, en pente douce, jusqu’au col de Can Boixerol. La piste passe par l’ubac de la vallée. Nous passons à côté de Can Dosdies et continuons à descendre. Dans un virage nous laissons dernière nous la piste (à droite) et suivons le balisage blanc et rouge du GR, qui conduit à un sentier partant à gauche (S). Nous suivons ce sentier jusqu’à traverser le (5) torrent de Ribamala (2 h - 753 m) et montons jusqu’à une piste. Nous avançons clairement en direction du S le long du torrent de Ribamala jusqu’à la route C-26. Quelques mètres avant d’arriver à la route nous tournons à droite et marchons dans un pare-feu jusqu’à (6) l’Hostal Rama (2 h 20 - 732 m). 

De là, nous avançons parallèlement à la route principale. Nous laissons derrière nous plusieurs embranchements et traversons le (7) canal de Can Guetes (2 h 40 - 716 m). Nous faisons un court tronçon sur le bas-côté de la route jusqu’à arriver à un rond-point. À ce rond-point nous prenons un chemin qui part à droite et conduit jusqu’au Mas d’en Bosc. Nous continuons sur un chemin parallèle à la route et passons par la Colònia Malpàs. De là, sur un terrain urbain, nous entrons dans la ville historique de (8) Ripoll (3 h 25 - 686 m), point final de cette étape.

Points forts

Les paysages de la vallée de la rivière Ter et les vues sur la chaîne Cavallera.

Visiter le monastère de Santa Maria de Ripoll et admirer son portail monumental, un chef-d’œuvre de l’art roman catalan.

Le saviez-vous?

Le monastère de Santa Maria de Ripoll fut fondé par le comte Joffre le Poilu à la fin du IXe siècle pour repeupler Ripoll après les luttes contre les Sarrasins. Au Moyen-Âge, ce monastère devint un des plus importants centres culturels d’Europe. Les restes de Joffre le Poilu, de Raimond-Bérenger III et Raimond-Bérenger IV sont enterrés dans le monastère.

À ne pas manquer...

Visiter le centre historique de Ripoll. Outre son monastère monumental, Ripoll est un bourg rempli d’histoire et de vitalité dont la visite est vivement recommandée. La Forge Palau et le Musée de Ripoll sont deux équipements très intéressants, mais il est surtout recommandé de se promener dans les ruelles du bourg.

Observations

Entre Sant Joan de les Abadesses et le col de Can Roca, le tracé du GR 1 coïncide avec le tracé du GR 3 (Sentier Central de Catalogne).