La neuvième étape du sentier Transversal GR 1 commence dans le bourg historique de Ripoll. Depuis ce village nous montons par les versants ensoleillés d’El Catllar, marchons dans les belles forêts de la vallée de Les Lloses et continuons la traversée jusqu’au village d’Alpens, dans la comarque d’El Lluçanès. Au cours de l’étape nous profitons de magnifiques paysages de moyenne montagne, passons à côté de beaux mas et aurons l’occasion de visiter plusieurs ermitages d’origine romane pleins de charme. L’étape commence dans la comarque d’El Ripollès et termine dans la sous-comarque naturelle d’El Lluçanès, aux limites de la Dépression Centrale Catalane.

Fiche technique
Point de départ de l’étape
Ripoll
Point d’arrivée de l’étape
Alpens
Distance
22,70
Durée
5:35h
Dénivelé cumulé
+788m / -590m
Altitude maximum
1197
Altitude minimum
677
Dificultat

Moyenne-haute. Celle liée à la longueur et au dénivelé à franchir.

Matériel

Pas de matériel particulier.

Cartographie

Catllaràs-Picancel 1:25.000. Editorial Alpina.

Lluçanès 1:30.000. Editorial Alpina.

Ripollès Itinerànnia 1:50.000. Editorial Alpina.

Base topogràfica de Catalunya 1:25.000. Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya (ICGC).

Itinéraire

Nous commençons la neuvième étape de la traversée à la place de la Mairie de (1) Ripoll (0 h - 807 m). Nous sortons du centre historique de Ripoll par son extrémité S et traversons la rivière Freser par le Pont de l’Arquet. Nous continuons vers le S par la route de Barcelone jusqu’à la Torre Illa, où nous tournons à droite (O). Quelques mètres plus loin nous traversons la route C-17 par un passage souterrain. Nous laissons le centre urbain derrière nous et commençons à monter. Nous avançons sur une piste forestière — au milieu de champs et de forêts — jusqu’à atteindre le (2) col du Remei (0 h 35 - 755 m). De ce col nous suivons le balisage blanc et rouge du GR 1 et continuons sur une piste (SO). Nous passons à côté de l’ermitage du Remei et de la source du Remei. Nous ne tardons pas à arriver dans le hameau de (3) Remei i els Brucs (0 h 50 - 810 m).

Après avoir passé ces maisons, nous continuons l’étape en direction de l’O. Nous laissons derrière nous plusieurs embranchements et pénétrons dans la forêt d’Els Solells del Puig de Vallespirans. La piste descend en pente douce jusqu’au (4) torrent de Vilardell (1 h 20 - 789 m), où l’eau a érodé le terrain et sculpté plusieurs gours et des petites chutes d’eau. Nous traversons le torrent et continuons sur la piste, qui monte de nouveau, jusqu’à atteindre le (5) mas de Vallespirans (1 h 35 - 876 m). Nous sommes dans la commune de Les Lloses, la plus grande d’El Ripollès, très montagneuse et principalement forestière. Les Lloses s’étend de part et d’autre de la route qui relie Ripoll et Berga et ses forêts sont bien connues et très appréciées des amateurs de champignons. La population est très dispersée sur le territoire, entre hameaux et mas —  celui de Vallespirans par exemple.

Nous arrivons à Sant Esteve de Vallespirans, un petit ermitage d’origine romane mais qui fut modifié par la suite, au XVIIIe siècle. Nous avançons sur une piste et, sans perdre d’altitude, nous arrivons au Rec de la Font del Perer. Nous traversons le canal et entamons une longue descente qui conduit jusqu’à la (6) route C-26 (2 h 35 - 797 m). Nous marchons sur la route (S) environ 600 m et arrivons au mas (7) du Cremat (2 h 40 - 861 m). Ici nous quittons la route et continuons sur une piste qui longe le canal de Sovelles jusqu’à la maison de (8) Pinoses (3 h 05 - 852 m)

L’ubac de la montagne présente des hêtraies peuplées de lierre, tandis que le chêne pubescent et le buis abondent sur les versants plus ensoleillés. Nous abordons ici un long tronçon en direction du S jusqu’à l’ensemble de (9) Sant Martí de Vinyoles (4 h 05 - 1 032 m). Nous laissons sur notre gauche le mas de Portavella et montons jusqu’au Collet de la Baga. Depuis le col, nous longeons le sommet de Santa Margarida de Vinyoles par son versant septentrional et arrivons à l’ermitage de (10) Santa Margarida de Vinyoles (4 h 25 - 1 195 m). Nous nous trouvons dans un très bel endroit qui offre des vues fantastiques vers le S : la chaîne de Bellmunt, les Guilleries, la Plana de Vic, la plaine Llisa de Sora, Els Munts et le Serrat de les Ginestes, les plateaux d’El Lluçanès et, au fond, le Montseny, et même le Montserrat ! L’ermitage de Santa Margarida de Vinyoles date du XIIIe siècle, mais l’édifice actuel fut reconstruit en 1854 après une épidémie de choléra. On pense que l’ermitage fut l’ancienne chapelle du château de la Guàrdia, aujourd’hui disparu, qui se dressait juste sous l’ermitage.

Nous laissons derrière nous l’ermitage et avançons sur les flancs du Serrat del Castell jusqu’au (11) col Tallat (4 h 45 - 1 139 m), où nous trouvons un carrefour de pistes et de chemins. Depuis le col Tallat nous recommandons vivement de se dévier un moment et monter jusqu’au Puig Cornador (1 228m), d’où nous jouirons de sensationnelles vues panoramiques sur les sommets des Pyrénées Orientales : le Torreneules (2 713 m), le Bastiments (2 881 m), le Balandrau (2 585 m), le Taga (2 040m)... Nous continuons la traversée en direction du S-SO, en descendant au milieu de forêts de pin sylvestre et de chêne rouvre. Nous passons à côté du mas abandonné de Puig-empí et continuons à perdre de l’altitude jusqu’au Rec de Matamosses. De là, et jusqu’aux abords d’Alpens, point final de l’étape, le GR 1 longe la vallée de Matamosses. À proximité du mas de Torrats nous prenons un sentier qui conduit au centre (12) d’Alpens (5 h 35h - 855 m).

Alpens appartient au Lluçanès, un plateau situé entre les comarques d’El Berguedà, El Bages et Osona, entre les pré-Pyrénées et la Dépression Centrale, et se caractérise par un relief doux et ondulé, avec un paysage agréable parsemé de recoins sauvages, formé de pineraies, de forêts de chêne vert et de chêne rouvre dans les parties les plus élevées, et de champs de cultures et de petits villages dans les plaines.

Points forts

Les magnifiques paysages forestiers de Les Lloses et les mosaïques agroforestières d’El Lluçanès.

Les merveilleuses vues que nous avons depuis Santa Margarida de Vinyoles et depuis le Puig Cornador. 

Découvrir les lieux historiques où se déroula la célèbre bataille d’Alpens.

Le saviez-vous?

Alpens vit se dérouler une des plus importantes batailles entre Carlistes et "Isabellistes" au cours de la troisième guerre carliste. La bataille d’Alpens eut lieu les 9 et 10 juillet 1873 et s’acheva avec la victoire des troupes carlistes et la mort du chef de l’armée républicaine libérale, le brigadier Josep Cabrinetty.

À ne pas manquer...

Les sensationnelles forêts de Les Lloses, qui offrent des attractions toute l’année : en automne, elles sont le paradis des cueilleurs de champignons ; en hiver, elles s’emplissent de mousses et des typiques fleurs rouges caractéristiques de cette époque de l’année ; au printemps, les agréables prés humides sont incontournables, les mêmes qui en été sont recouverts d’une grande variété d’orchidées.