Lors de cette dix-huitième étape de la traversée Transversale nous découvrons un territoire abrupt, peu peuplé et très bien conservé, en bonne partie du fait de la difficulté à y accéder par la route. La zone présente un intérêt tout particulier pour les géologues, qui viennent du monde entier pour étudier l’ensemble de plis et de chevauchements de l’Anticlinal d’Oliana. En parcourant la belle crête de la chaîne du Seca nous prenons conscience de la sensationnelle richesse de ce monde de pierre. L’étape nous fait également passer par des endroits magnifiques, de grands paysages et des constructions historiques remarquables.

Fiche technique
Point de départ de l’étape
Cambrils
Point d’arrivée de l’étape
Oliana
Distance
13,50
Durée
3:55h
Dénivelé cumulé
+300m / -930m
Altitude maximum
1333
Altitude minimum
451
Dificultat

Moyenne. Celle liée à la distance et au dénivelé à franchir.

Matériel

Il est recommandé d’emporter des jumelles pour observer les petits et les grands rapaces.

Cartographie

Muntanya d'Alinyà - Serra d'Aubenç - Serra de Turp. 1:25.000. Editorial Alpina.

Itinéraire

Nous commençons la dix-huitième étape du GR 1 dans le petit village de (1) Cambrils (0 h - 1 081 m). Nous descendons jusqu’à la rivière Fred et commençons à monter sur le versant adret de la vallée, en passant par l’église et le presbytère de Sant Martí. Il est recommandé de se dévier un moment du chemin pour visiter les ruines du château de Cambrils et la Mare de Déu del Remei. Depuis le château nous pourrons admirer un panorama immense sur le Port del Comte et la Ribera Salada. Nous reprenons le chemin balisé blanc et rouge du GR 1 et passons par une vallée secondaire (SO). Nous traversons la route et continuons l’ascension jusqu’à atteindre la crête de la chaîne du Seca.

Nous marchons en direction du S, en suivant le flanc ondulé de la montagne. Les vues sont fantastiques et vont du Montseny au Montsec, en passant par Sant Llorenç de Munt et Montserrat. Sur la droite (O), nous distinguons les plis et les chevauchements des Roques de la Valldan, le relief de la chaîne des Anoves, la falaise de la Roca Alta, le Coscollet et la fantastique Roca de Sant Honorat. Nous débouchons sur la route qui va de Cambrils à Solsona et la suivons en direction du S. Nous sortons un moment de la voie et visitons le belvédère de Serra Seca, d’où nous pouvons admirer la très belle et pittoresque vallée de la Móra Comdal, juste en dessous de nous. Sur cette même route, nous trouvons le monument au cycliste : en 2009, la 7ème étape du Tour de France passa par ce col. Le tracé de cette étape reliait Barcelone et Ordino-Arcalís en 224 km. Quelques mètres plus loin nous quittons la route et descendons vers la droite (SO) par la Rasa del Sàlzer.

Après environ 1,2 km de marche dans ce fossé ombragé, nous sortons sur la route qui descend vers la Valldan depuis Coll Pregon. Nous la suivons sur environ 350 m et bifurquons bientôt sur une piste à droite. Nous ne tardons pas à atteindre le (2) col du Sàlzer (1 h 50 - 1 014 m). Une fois au col, nous continuons de monter (piste) à flanc de montagne en direction du SO. Nous arrivons à un embranchement qui nous fait quitter la piste, nous tournons à gauche (S) et commençons un joli tronçon sur l’adret de la chaîne du Barré. Nous descendons jusqu’au Passiró — un col qui communique avec la Valldan — et nous rejoignons une piste. Plus haut, lorsque la piste tourne vers la droite, nous la quittons et continuons à descendre le flanc de la montagne jusqu’à l’ermitage roman de (3) Sant Just i Pastor (2 h 45 - 754 m), d’où nous aurons de très belles vues sur toute la contrée.

Nous continuons à descendre (SO) jusqu’à parvenir à une zone de badlands — reliefs de matières molles telles qu’argiles, marnes et limons qui, par manque de couvert végétal solide, se sont érodés. Nous descendons jusqu’au col du Vent et continuons sur la route qui relie Oliana et la Valldan. Nous faisons un bon tronçon sur une voie goudronnée. Nous sortons de la route à gauche et traversons le torrent de Reixar. Nous suivons le vieux chemin de la Valldan, entre des granges et des champs de culture. Nous arrivons bientôt aux premiers blocs de bâtiments du village (4) d’Oliana (3 h 55 - 451 m), point final de cette étape.

Points forts

Les vues sur les profondeurs de la rivière Fred depuis le château de Cambrils.

Le tronçon sur la crête de la chaîne du Seca, qui offre un panorama inoubliable. Nous pouvons même apercevoir le massif du Montseny !

Le spectacle géologique connu comme l’Anticlinal d’Oliana : le Roc de Rumbau, les Roques de Sant Honorat, la chaîne d’Aubenç, les reliefs de la Móra Comdal...

Les vues sur la pittoresque Valldan depuis l’ermitage roman de Sant Just i Pastor.

Le saviez-vous?

L’impressionnante et chaotique région rocheuse que nous voyons depuis la chaîne du Seca ou depuis l’ermitage de Sant Just est connue comme l’Anticlinal d’Oliana et est étudiée dans le monde entier. En l’observant nous pouvons nous faire une idée des systèmes complexes de chevauchements et de plis des Pyrénées. Plus de 500 géologues professionnels du monde entier sont venus assister à divers congrès géologiques organisés dans la zone, et plusieurs universités y réalisent leurs stages pratiques de cartographie géologique, géomorphologie et tectonique et sédimentation.

À ne pas manquer...

Le joli chemin muletier qui passe sur l’adret de la chaîne du Barré. Nous pouvons identifier au sol les restes de l’ancien chemin pavé, en particulier sur le tronçon qui descend en direction de Passiró. Aujourd’hui, ce sentier est très solitaire, mais il est facile de nous imaginer comment, il n’y a pas si longtemps, les gens du village de Valldan et des fermes de la zone l’utilisaient au quotidien.

Observations

Il faut faire attention à bien s’orienter sur le tronçon de la Rasa del Sàlzer.